ppc
Proteine, creatine, regime protéiné et brule graisse pour sportifs : Proteine PasCher

ACIDES AMINES

Acides aminés : des nutriments essentiels !
Vous pensez tout savoir sur la protéine, n'est-ce pas ? En tant que sportif, vous savez qu'il importe d'en manger suffisamment, car celle-ci est nécessaire à la croissance musculaire. Plus généralement, elle s'avère en fait essentielle à la vie : elle apporte effectivement à l'organisme les acides aminés, composants principaux de l'ensemble de nos cellules, qui vivent, meurent et sont renouvelées en permanence. Il est donc facile de comprendre que l'apport en protéine doit être continu.
Cet aspect est généralement bien connu des culturistes. En revanche, ce que nombre de sportifs ne savent pas, c'est que la qualité de la protéine, et pas uniquement la quantité, compte aussi. De plus, pourriez-vous décrire exactement ce que sont les acides aminés et à quoi ils servent ? Connaissez-vous la différence entre les "essentiels" et les "non-essentiels" ? A votre avis, certains sont-ils plus importants que d'autres ? Dans l’immédiat, c'est plus confus, alors même qu'il s'agit d'un aspect capital pour le développement... Et si nous mettions toutes ces connaissances à jour ?

Principes de base :
La protéine est donc le nutriment le plus élémentaire pour l'ensemble des bodybuilders qui souhaitent développer leur définition (l’expression en elle-même a d’ailleurs été formée sur la racine grecque "protos" qui se traduit par "premier"). Elle se compose de chaînes d'acides aminés attachés les uns aux autres tels les anneaux d'un bracelet. D'une source protidique à une autre, la longueur de ces dernières ainsi que les acides aminés qui les composent varient.
Sur environ 140 acides aminés différents existants dans la nature, seulement vingt sont exploités par notre organisme pour fabriquer toutes les protéines dont il est constitué (protéine musculaire, osseuse, tendineuse...) : à ce titre, ce sont ceux-là qui interviennent dans la fabrication et la réparation des fibres musculaires, et qui, donc, nous intéressent le plus. Ils ont très rapidement été classés en deux groupes : les "essentiels", que notre corps ne sait pas synthétiser et qu'il faut donc lui apporter par le biais de la nutrition, et les "non-essentiels", qui peuvent être fabriqués naturellement à partir d'autres acides aminés.

Il a été démontré que les premiers contribuent plus à accroître la synthèse et la fixation de protéine dans les fibres musculaires que les seconds. On remarque qu'il existe encore des débats, sur lesquels nous n’émettrons pas d’avis et qui concernent le fait de savoir si certains des acides aminés non-essentiels ne devraient pas être considérés comme essentiels dans certains cas, c'est-à-dire "potentiellement essentiels"...
Quoi qu'il en soit, le message à retenir est que plusieurs d'entre eux sont d'une importance capitale pour les bodybuilders soucieux d'améliorer leur définition et leur capacité de performance.
Dérivé de cette notion d'acides aminés essentiels ou non, vous avez nécessairement déjà entendu parler de sources protidiques "complètes" et "incomplètes". Les protéines complètes contiennent tous les acides aminés essentiels : les plus connues sont le lait, le poisson, la viande, la volaille, les œufs et le soja (il s'agit de l'unique protéine complète d'origine végétale). Les protéines incomplètes sont, quant à elles, déficientes en au moins un acide aminé essentiel (par exemple il n'y a pas de L-Lysine ni de L-Tryptophane dans le maïs et pas de L-Méthionine dans les haricots).

Intéressons nous maintenant à ce qui se passe lorsque vous consommez de la protéine, quelle qu'elle soit. Si elle a été ingérée à l'état solide, l'estomac commence par la liquéfier. Ensuite, les longues chaînes d'acides aminés sont découpées en fractions plus petites par une enzyme, la pepsine. Les "morceaux" ainsi obtenus sont alors acheminés jusqu'aux intestins, où d'autres enzymes poursuivent l’opération de fragmentation jusqu'à l'obtention d'acides aminés isolés ou de chaînes très courtes de deux ou trois acides aminés (respectivement les dipeptides et les tri -peptides).
A ce stade précis, plusieurs possibilités sont envisageables.
Les acides aminés peuvent être utilisés tout de suite comme matériaux de construction pour synthétiser une protéine spécifique dont l’organisme a besoin (muscle, organe, etc), ou, en cas de restriction calorique, pour fabriquer de l'énergie (en effet, le corps exploite les stocks d'acides aminés si vous ne lui fournissez pas, par le biais de la nutrition, les éléments essentiels afin de fabriquer de l'énergie et assurer sa survie). S'ils ne sont pas transformés tout de suite, ils circulent dans le corps. Enfin, quatrième possibilité : ils sont utilisés pour en synthétiser d'autres (la L-Phénylalanine permet par exemple la fabrication de L-Tyrosine). Cela dépend en fait des nécessités spécifiques du corps au moment où ils deviennent utilisables.

Bien sur, l'option qui nous intéresse le plus est la première mentionnée, c'est-à-dire lorsque les acides aminés participent à la construction musculaire. Toutefois, les choses ne sont pas aussi simples qu'elles pourraient en avoir l'air. En effet, les acides aminés obtenus à l'issu de la décomposition de la protéine ne peuvent accéder tels quels aux muscles. Car ces derniers, au même titre que l'ensemble de nos cellules, présentent une structure protidique spécifique. Autrement dit, ils n'intègrent que certains acides aminés disposés dans un ordre particulier. Le corps doit par conséquent reconstruire des combinaisons spécifiques d'acides aminés. C'est uniquement à cette condition que ceux-ci peuvent contribuer à la mise en place d'un environnement anabolisant.

Par conséquent, avant d'être effectivement utilisés par le corps pour construire de nouvelles fibres ou réparer et renforcer celles qui ont été durement sollicitées durant une séance de sport , la protéine doit subir différentes phases de transformation, de fractionnement et d'assemblage, ce qui entraîne inévitablement une perte d'efficacité en terme d'anabolisme. Normalement, un complément alimentaire devrait donc apporter à l'organisme un ratio approprié d'acides aminés qui pourraient être transportés directement vers les muscles. Logiquement, les résultats en termes de développement et de récupération seraient améliorés si aucune étape subsidiaire n'était indispensable.
ACIDES AMINES
Bcaa
100% BCAA
 
filigrane
100% BCAA36,90 €
30,32 €
-17.83 %
3.8/5
  •  
Lire les 2 avis
Proteine pas cher
 
Glutamine
100% L-Glutamine
 
100% L-Glutamine29,58 €
à partir de :  
19,99 €

-32.42 %
3.9/5
  •  
Lire les 4 avis
Proteine pas cher
 
Complexe d'Acides Aminés
3P Amino Matrix
 
filigrane
3P Amino Matrix48,90 €
35,80 €
-26.79 %
3.9/5
  •  
 
Proteine pas cher
 
Arginine
Aakg
 
Aakg39,00 €
19,85 €
-49.1 %
4/5
  •  
Lire les 26 avis
Proteine pas cher
 
Arginine
AAKG 1000
 
AAKG 100024,50 €
18,94 €
-22.69 %
3.8/5
  •  
Lire l'avis
Proteine pas cher
 
Arginine
Aakg 3500
 
filigrane
Aakg 350060,00 €
48,55 €
-19.08 %
3.8/5
  •  
Lire les 2 avis
Proteine pas cher
 
Arginine
Aakg pure powder
 
filigrane
Aakg pure powder50,00 €
32,35 €
-35.3 %
3.9/5
  •  
Lire les 2 avis
Proteine pas cher
 
Arginine
AAKG Shock
 
AAKG Shock29,00 €
à partir de :  
19,58 €

-32.48 %
4/5
  •  
 
Proteine pas cher
 
Acetyl L Carnitine
Acetyl l-carnitine 750 mg
 
filigrane
Acetyl l-carnitine 750 mg50,00 €
39,99 €
-20.02 %
3.8/5
  •  
Lire l'avis
Proteine pas cher
 
Alpha Lipoic Acid
Ala
 
Ala29,00 €
14,95 €
-48.45 %
3.9/5
  •  
Lire les 6 avis
Proteine pas cher